WoWpédie
Bienvenue sur WoWpédie,un site d'actualité sur World of Warcraft.



site d'actualité sur world of warcraft
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Cavalier sans tête, Sire Thomas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erza
V.I.P
V.I.P


Messages : 472
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Le Cavalier sans tête, Sire Thomas.   Sam 4 Fév - 16:09

Sire Thomas


Sire Thomas était jadis un vaillant paladin qui combattait le fléau pour le compte de la Main d'Argent aux côtés d'Uhter et du jeune prince Arthas. Il faisait parti de ceux qui comme Uther, ont refusé d'aider Arthas lors de son épuration de Stratholme.



Il était présent lors de la trahison du Baron Rivendare, qu'il considérait comme un noble généreux, lorsque celui-ci envoya des caisses de grains contaminées du fléau à un petit village. Malgré les réconforts de ses compagnons de la Main d'Argent, Sire Thomas se sentit coupable de ne pas avoir compris plus tôt les plans odieux du Baron. Ce fut le début d'une longue suite de tragédie.



En retournant auprès de sa femme et de ses enfants, il appris une nouvelle qui boulversa tout Lordaeron. Le roi Terenas Menethil était mort, assassiné par son fils Arthas. Cette nouvelle fut très vite suivi de la défaite d'Uhter contre Arthas et le fléau. Sire Thomas envoya sa famille à Kalimdor, où ils seraient en sécurité.



Il retourna combattre le fléau sous les ordres du Généralissime Alexandros Mograine, porteur de l'épée Porte-Cendre, durant 4 longues années. Mais comme pour chaque homme, le jour de la défaite de Mograine arriva de la main de son fils Darion. Ce fut la fin de la Main d'Argent et le début d'un nouvel ordre: La Croisade Écarlate.



Sire Thomas changea d'ordre, vu que la Croisade Écarlate avait également pour but d'éradiquer le fléau. Mais rapidement les procédures changèrent, la frontière entre la piété et le meurtre devint flou.



Des villages furent examinés et malgré leur bonne santé apparente, ils furent massacrés. Bien évidemment Sire Thomas posa des questions à ce sujet ; pourquoi tuer des villageois qui semble être en bonne santé? Mais la Croisade Écarlate répondit que le fléau n'était plus répandu à travers le grain, que le Roi-Liche avait trouvé d'autres méthodes. Les villages étaient remplis de traîtres qui avait déjà échangés leur âmes contre l'immortalité et que cette "trop" bonne santé était censé appâter des gens en quête de sécurité pour ensuite tuer des villages bien remplit et ainsi agrandir l'armée du Roi-Liche.



Ceci sembla comme une évidence à Sire Thomas ; pourquoi certains villages seraient-ils épargnés du fléau? Encore une fois Sire Thomas se sentit coupable de ne pas avoir compris aussi aisément que les autres membres de la Croisade Écarlate. Il était temps maintenant pour Sire Thomas de faire ce qui devait être fait, et il le fit, tuant des milliers d'innocents qui à ses yeux étaient déjà des morts-vivants.



Sire Thomas ne remarqua pas qu'il était en train de commettre le même crime auquel il s'était indigné 4 ans auparavant, lors de l'épuration de Stratholme.



Un jour, alors que la Croisade Écarlate massacrait un village, il tua sa femme et ses enfants avant de s'apercevoir de ses gestes. Ils n'étaient pas partis en Kalimdor comme il l'avait demandé. Il implora la Lumière de lui pardonner et la Croisade Écarlate l'enferma dans le Monastère en attendant qu'il revienne à lui-même. Mais au lieu de pleurs de deuil, les seuls bruits qui s'en émanèrent furent des rires fous et des hurlements. De temps en temps des rimes se faisaient entendre. C'était durant la Sanssaint.



L'homme d'osier qui est une géante représentation d'un homme en paille, est brûlé durant les festivités. Il est dit que si on jette une branche dans ses flammes, on brûle tout ce qu'on ne désire pas prendre avec vers l'hiver. Des peines ou des craintes peuvent être laissées derrière soi.



Ainsi, le Grand Croisé Saidan Dathrohan persuada Sire Thomas de rejoindre la bataille contre le fléau en laissant une bonne fois pour toute son passé derrière lui. Il se battit férocement, à un tel point qu'il se retourna même contre ses compagnons et massacra tout sur son chemin. Sire Thomas était devenu fou.



Sire Thomas fut décapité et ramené au Monastère Écarlate où le Grand Croisé Dathrohan annonça qu'il brûlerait lui-même le corps. Mais Dathrohan était en fait le démon Balnazzar qui s'était incarné à la place du Croisé des années auparavant.



Ainsi le démon réanima le corps de Sire Thomas en lui donnant la force de continuer à tuer et massacrer.



Durant sa vie, Sire Thomas accorda sa confiance à ceux qui l'entouraient, entraînant la mort de ses camarades, de milliers d'innocents, et de sa famille. Dans la mort, Sire Thomas est devenu tellement fou qu'il ne se rend même pas compte de son état et se croit toujours vivant en voyant les autres comme des mort-vivant. Jusqu'à ce jour, durant la Sanssaint, il vient mettre le feu aux villages pour les purifier du fléau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Cavalier sans tête, Sire Thomas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoWpédie :: Taverne :: L'histoire de world of warcraft-
Sauter vers: