WoWpédie
Bienvenue sur WoWpédie,un site d'actualité sur World of Warcraft.



site d'actualité sur world of warcraft
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire: Dalaran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radhya
Membre
Membre
avatar

Messages : 1521
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Histoire: Dalaran   Mer 22 Aoû - 6:58



Dalaran, une des cités-états humaines les plus anciennes après Stromgarde, est une cité neutre se situant dans le nord de Norfendre. Autrefois, elle faisait partie de l'Alliance de Lordaeron, mais fut détruite pendant la Troisième Guerre et quitta l'Alliance peu après, érigeant un mur magique protégeant la ville de toute attaque. Puis les mages la déplacèrent à Norfendre avec l'espoir de tuer le Roi-liche.


Fondation

Dalaran fut fondée quand le pouvoir de la cité-état de Stromgarde (Strom, à cette époque) commençait à s'effriter. En effet, l'Empereur Thoradin, dirigeant suprême d'Arathor, ne voulait pas étendre son territoire au risque d'en perdre le contrôle. Il s'attela plutôt à faire prospérer son peuple et sa capitale, la plus grande et la plus opulente, même à l'heure actuelle.
À sa mort, son fils autorisa la construction d'une ville au nord-ouest de la capitale.Celle-ci grandit rapidement, et plusieurs mages, à qui on avait limité l'utilisation de la magie, (les autorités ne voulant pas à avoir à subir une autre invasion de la Légion Ardente) s'y rendèrent et construisirent une tour, la Citadelle Pourpre, qui devint plus tard le centre des activités politiques de la ville. Ils y bâtirent une économie très puissante, toute entière tournée autour de la magie et de ses innombrables possibilités.

Pendant que l'influence de Dalaran augmentait, des démons de la Légion apparurent dans la ville, semant la terreur parmi les citoyens. Les dirigeants furent dans l'obligation de demander l'aide des Haut-Elfes, craignant la colère de Strom. C'est ainsi que fut créé l'Ordre de Tirisfal.

Puis l'empire d'Arathor s'effondra et les mages prirent le contrôle de la ville, lui donnant le rôle de Cité-état, pendant que Strom se vidait de ses gens. Hurlevent et Lordaeron sont les fruits de cette exode, la plus importante jamais connue.

Dalaran en profita ainsi pour devenir la capitale de la magie en Azeroth. Les plus puissants mages, les Archimages, créèrent ensuite le Kirin Tor, une organisation de mages contrôlant Dalaran, et chargée de diriger et archiver l'ensemble des modes d'utilisation de la magie des Arcanes, la plus puissante mais la plus instable et dévastatrice de toutes les magies existantes.
Seconde et Troisième GuerreModifier
Pendant la Seconde Guerre, Dalaran soutint l'effort de guerre de l'Alliance en envoyant des sorciers et des mages de guerre pour combattre la Horde. La cité fut rasée par les orcs et reconstruite peu après la Seconde Guerre.

Avant la seconde invasion de la Légion Ardente, Dalaran abritait une immense bibliothèque, et des sorciers parmi les plus grands ayant jamais existé, comme Antonidas, Jaina Portvaillant et Kel'Thuzad.


(Dalaran dans warcraft 3)

Le dernier des Gardiens de Trisfal, Medivh, mort, l'emprise de la Légion sur Lordaeron se resserra pendant que Kel'Thuzad, ancien membre du Kirin Tor et accusé d'utiliser la nécromancie, préparait l'avènement du Fléau par l'intermédiaire de son Culte des Damnés.
Dalaran resta neutre lors de l'attaque du Fléau, en envoyant seulement Jaina Portvaillant et quelques mages aider le peuple de Lordaeron, jusqu'au jour ou Arthas, désirant le livre de Medivh, seul livre capable d'invoquer un démon aussi puissant qu'Archimonde, attaqua la ville. Les mages se défendirent mais perdirent la bataille au moment où Kel'Thuzad parvint à invoquer Archimonde, qui par la suite détruisit la ville en utilisant un modèle fait de sable.

Les quelques mages survivants reprirent la ville des mains du Fléau, bientôt rejoints par Garithos et les survivants de Lordaeron, connus sous le nom de «Nouvelle Alliance». Perdant la bataille et les Elfes de Sang ayant déserté ses rangs, Garitos regagna le nord, vers la capitale.

Les mages qui restaient érigèrent un dôme protecteur autour de la ville, la reconstruisant lentement, pendant qu'en dehors les forces humaines de Hurlevent et les Réprouvés s'affrontaient.

Guerre contre le Roi-Liche
Après la reconstruction de la ville, Rhonin, actuel chef du Kirin Tor, décida de déplacer la ville en Norfendre pour faciliter la guerre contre les morts-vivants. La cité déclara sa neutralité face à la guerre Alliance-Horde, méprisant son passé commun avec l'Alliance. Un quartier de Dalaran, habité par les Hauts-Elfes, déclara malgré tout son affiliation à l'Alliance, tandis que les Saccage-soleil prirent une place de choix à Dalaran, afin d'y faire rentrer la Horde.
Le «déplacement» de la ville en Norfendre fit que Malygos et son Vol bleu, rendu fou par Aile de Mort, attaquèrent sans relâche la ville, avec pour but de détruire toute forme de magie sur Azeroth.


(Les ruines de Dalaran avant la sortie de wrath of the lich king)

La destruction de Theramore

La sorcière Jaina Portvaillant, plus puissante archimage mortelle en Azeroth, partira avec Kalecgos enquêter sur le vol d'une très importante relique draconique, l'iris de focalisation. Il s'avérera que la Horde prévoyait de s'en servir contre l'Alliance, et plus précisément contre Jaina elle-même. Les Saccage-Soleils, la faction ayant introduit la Horde à Dalaran, sera impliquée dans ces événement. En effet, l'iris étant une relique du vol bleu positionnée au milieu de l'oeil de l'éternité, seuls des magiciens expérimentés peuvent y avoir accés, et les elfes de sang sont tout désignés pour en être les commanditaires. Avec l'iris, une bombe de mana sera développée puis lâchée sur la cité de Theramore, exterminant hommes, femmes, enfants, ainsi que de nombreux magiciens et haut-elfes du Kirin Tor. Devant une telle monstruosité, Jaina, qui prônait toujours la paix auprés du roi Varian, deviendra sans pitié envers la Horde, au point de vouloir leur extinction. Jaina étant l'ancienne éléve du très estimé Antonidas, ainsi qu'une magicienne hors-pair au sein du Kirin Tor, celui-ci la choisira comme la nouvelle dirigeante de Dalaran, prenant ainsi la place de l'archimage Rhonin, en ses heures les plus sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misumi
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Quel'Thalas

MessageSujet: Re: Histoire: Dalaran   Mer 22 Aoû - 12:17

Je me rappelle, quand je suis arrivée dans wow, on me disait souvent :
-au niveau 75-80, tu pourras aller à Dalaran.

Mais, moi, de Dalaran, je ne connaissais que ces fameuses ruines.
Du coup, quand j'étais 77 je suis allée las bas, et j'ai demandé à ma guilde de l'époque ;
- Bah y'a rien ici !
Et ca les avaient bien fait rire !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radhya
Membre
Membre
avatar

Messages : 1521
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Histoire: Dalaran   Mer 22 Aoû - 12:33

En même temps vu ou se trouve Dalaran ,si tu montes ton perso normalement ,
tu vois les ruines de Dalaran mais la nouvelle version qui se trouve dans les airs c'est dur!^^

En plus fallait aller dans la forêt de chant de cristal (ou tu ne vas avant le level 77-78 pour deux trois quête issue d'une suite qui commence à la couronne de glace !) pour aller prendre un tp ...

Ce qui n'était pas évident quand tu débute le jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire: Dalaran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire: Dalaran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoWpédie :: Taverne :: L'histoire de world of warcraft-
Sauter vers: