WoWpédie
Bienvenue sur WoWpédie,un site d'actualité sur World of Warcraft.



site d'actualité sur world of warcraft
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aperçu d’une zone de Mists of Pandaria : les steppes de Tanglong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radhya
Membre
Membre


Messages : 1521
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Aperçu d’une zone de Mists of Pandaria : les steppes de Tanglong   Jeu 20 Sep - 8:06

Aujourd’hui nous sortons des sentiers battus et, pour la première fois depuis le début de notre voyage en Pandarie, nous franchissons la muraille de l’Échine du Serpent pour nous aventurer dans les dangereuses mais furieusement belles collines des steppes de Tanglong. Notre guide est le directeur de la conception des quêtes, Dave « Fargo » Kosak.





Q : Du point de vue scénaristique, que se passe-t-il dans les steppes ?

R : Les évènements des Tanglong suivent directement ce qui s’est passé sur le sommet de Kun-Lai. Si vous suivez les quêtes de Kun-Lai, vous rencontrerez les Pandashan, et en pénétrant dans le donjon vous les aiderez à résoudre la crise qui frappe leur monastère. Là-bas, le seigneur Taran Zhu, chef des Pandashan, a succombé au sha de la haine. L’intervention au monastère est un moment important pour Taran Zhu : elle lui permet de voir enfin ce que l’Alliance et la Horde peuvent apporter à la Pandarie, et les joueurs y auront gagné un allié fidèle.

L’histoire continue à partir de ce point. Dans les steppes de Tanglong, Taran Zhu est sur les traces de son adversaire, le sha de la haine, qui a ravagé la zone sur son passage. Vous pourrez chevaucher aux côtés de l’avant-garde pandashan, mais leur route sera longue. C’est aussi dans les steppes que vivent les yaungols, qui sont encore sur le sentier de la guerre. Pendant ce temps, les mantides pénètrent dans la région par le sud. Le temple sacré de Niuzao est assiégé, et une secte de mogu essaie de créer son propre demi-dieu maléfique sur une île au large des côtes.

Voilà qui fait beaucoup, même pour les puissants Pandashan. Heureusement que vous êtes là.



Q : Peux-tu citer trois de tes endroits préférés, ou que les joueurs ne doivent pas manquer s’ils traversent la zone ?

R : Comme partout en Pandarie, il y a beaucoup à digérer. Une visite des steppes serait incomplète sans un pèlerinage au plus fervent des sanctuaires pandarens, le temple de Niuzao. Niuzao est le nom officiel du Buffle noir, l’un des quatre Astres vénérables qui veillent sur la Pandarie, et il incarne la fortitude pour le peuple pandaren. Un bonus au passage : c’est aussi là que sont vos intendants des emblèmes de justice et de vaillance, donc quelque chose me dit que vous aurez envie d’y faire un tour. De plus, tous les quelques jours, les gardiens du temple pourraient avoir besoin de votre aide pour des quêtes quotidiennes.

Je vous conseille aussi d’aller voir la garnison des Pandashan sur la côte ouest. Il s’agit du camp principal des Pandashan en campagne. Une fois révéré auprès de la faction du Lotus doré, vous pourrez vous y rendre et commencer à gravir les rangs chez les défenseurs de la Pandarie. Mais nous en reparlerons.

Et enfin, il y a une petite caverne située entre Tanglong et les terres de l’Angoisse qui n’est pas très importante du point de vue de l’histoire mais qui est un des endroits les plus cools de l’extension. Je parle du marais d’Ambre, un petit coin de la carte où les racines des arbres kypari s’enfoncent dans un marécage brumeux et créent une sorte de voûte vivante entourée de parois. Les racines s’enroulent autour de globules d’ambre, et des lutins des bois facétieux s’ébattent dans le brouillard. Le tableau complet est assez fascinant, c’est l’une de ces merveilles cachées que vous trouverez un peu partout en Pandarie.



Q : Tu as mentionné que les joueurs peuvent aider les Pandashan et les Astres vénérables ? Comment ces quêtes marchent-elles ?

R : Ah oui ! Les quatre Astres vénérables de Pandarie ont besoin de votre aide, mais jamais tous en même temps. Des fois vous aiderez le Tigre blanc sur le sommet de Kun-Lai, d’autres fois c’est au temple du Serpent de jade que vous prêterez main-forte… Ici, dans Tanglong, le Buffle noir aura à son tour besoin d’un coup de main. Certains jours, il se reposera paisiblement au temple pendant que vous accomplirez des missions aux alentours. Mais d’autres, il sera sur le sentier de la guerre pour défendre lui-même son temple d’un assaut mantide. Si vous êtes malin, vous attirerez les mantides à portée de sa rage et il vous aidera à les massacrer par dizaines. Pour les quêtes quotidiennes en Pandarie, nous avons vraiment essayé de tout mélanger, alors vous ne ferez jamais la même chose deux jours de suite.

Et c’est le cas aussi avec les Pandashan. Une fois révéré auprès de la faction du Lotus doré dans le val de l’Éternel printemps, vous aurez fait vos preuves envers eux et vous pourrez commencer à accomplir des quêtes quotidiennes et à gravir les rangs de l’ordre. La faction pandashan comporte trois branches, orientées vers la furtivité, la force ou la magie. Chaque jour vous travaillerez dans l’une de ces trois disciplines et vous pourrez choisir un compagnon pour vous aider.

Avec cette extension, l’un de nos buts était que le fait d’améliorer sa réputation auprès d’une faction représente plus que juste regarder une barre avancer dans le bas de votre écran. Dans le cas des Pandashan, il y a plusieurs éléments. D’abord, il y a une histoire qui se dévoile lorsque vous enquêtez sur ce que font les mogu sur l’île de Dao Shan’ze, puis en arrivez à faire échouer leur plan.



Ensuite, en gagnant en réputation auprès des Pandashan, vous pourrez débloquer de nouveaux compagnons qui se joindront à vous dans vos quêtes quotidiennes. Par exemple, les jours où la quête requiert un lanceur de sorts, allez-vous choisir Fei Li le Pétard, impétueux mage Feu ? Ou Yalia Sage Murmure, l’impassible mais sévère prêtresse, pour profiter de ses sorts bénéfiques et de ses soins ? Vous devez mériter l’aide de chaque nouveau compagnon pandashan en le battant en combat singulier. (Et c’est plus facile à dire qu’à faire : pendant la bêta, Fleur des Neiges la mage Givre me collait de véritables RACLÉES.)

Les compagnons pandashan sont développés pour activement vous aider. Le protecteur Yi usera de ses techniques pour tenir l’aggro, tandis que Fleur des Neiges s’efforcera de contrôler de grands groupes d’ennemis avec sa Nova de givre. Les quêtes quotidiennes pandashan se déroulent dans certains des endroits les plus dangereux de la Pandarie, et cette aide sera donc la bienvenue, même s’il est bien sûr possible de les accomplir en solo si vous recherchez le défi. C’était un autre de nos buts dans la conception de l’extension : nous voulons donner aux joueurs de nombreux moyens de choisir leur niveau de difficulté en jouant !

Les joueurs qui passent exaltés auprès des Pandashan deviendront membres à part entière de l’ordre (et il y a de jolis casques transmogrifiables à récupérer au passage). Si vous êtes vraiment zélé, vous pouvez aussi acquérir le titre de maître-pandashan en accomplissant tous les hauts faits associés – mais pour ce privilège, il faudra vaincre le sha de la colère, un boss extérieur du sommet de Kun-Lai, et triompher d’autres défis tout aussi ardus. Pas facile, mais le jeu en vaut la chandelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aperçu d’une zone de Mists of Pandaria : les steppes de Tanglong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoWpédie :: Actualités wow :: WoW actu officielle-
Sauter vers: