WoWpédie
Bienvenue sur WoWpédie,un site d'actualité sur World of Warcraft.



site d'actualité sur world of warcraft
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lisez le cinquième chapitre du Journal de Li Li !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radhya
Membre
Membre


Messages : 1521
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Lisez le cinquième chapitre du Journal de Li Li !   Jeu 8 Nov - 12:45



Les aventures de Li Li continuent ! Nous venons de mettre en ligne le cinquième chapitre de son journal dans notre section En route pour la Pandarie.

Li Li a retrouvé la Pandarie, la terre de ses ancêtres (retrouvez son périple dans la Quête pour la Pandarie), elle souhaite désormais documenter toutes ses découvertes et poursuivre l’écriture de son journal. Dans ce nouveau chapitre , Li Li et Chen suivent la Perle de Pandarie jusqu’à leur terre natale mythique, où ils s'aventurent dans la Forêt de jade et y découvrent ses singuliers indigènes...

Quels autres mystères attendent Li Li et Chen ? Vous le saurez en lisant ce nouveau chapitre du Journal de Li Li !

Chapitre cinq : La forêt de Jade
Il s’est passé beaucoup de choses depuis la dernière fois que j’ai écrit. Déjà, oncle Chen est
enfin de retour sur l’île Vagabonde (grâce à l’aide de votre chère Li Li). Peu de temps après, on
est partis aux quatre coins du monde à la recherche du légendaire continent de Pandarie. Sur la
grande tortue, la plupart des gens pensaient qu’il avait été détruit par la guerre ou la maladie il
y a déjà longtemps.
Eh bien ils avaient tort.
Après avoir affronté des pirates, survécu à une violente tempête en pleine mer, et triomphé
d’un tas d’autres dangers, oncle Chen et moi avons accompli l’impossible : on a retrouvé la
Pandarie, la terre perdue de nos ancêtres !
Mais le voyage jusque là-bas ne s’est pas exactement déroulé comme prévu. Notre guide était
la Perle de Pandarie, une relique magique qui me donnait des visions pour m’aider à localiser le
continent. Si seulement cette imbécile de perle avait aussi pu nous avertir des dangers qui nous
attendaient…
Enfin, ce qui compte, c’est qu’on est arrivés en Pandarie en un seul morceau. On a débarqué
près de la forêt de Jade, une région qui s’étend sur la rive est du continent. Il y avait des bois
verdoyants à perte de vue, avec d’épais fourrés de bambous pleins de plantes et de créatures
étranges.
Oncle Chen et moi n’avions pas de carte, mais ça n’était pas vraiment un problème. Après avoir
exploré les environs immédiats, on a pris une direction au hasard et on a commencé notre
voyage comme doivent le faire tous ceux qui suivent la voie de l’explorateur : un pas après
l’autre.
Les habitants du coin n’ont pas mis longtemps à venir nous accueillir. Des dizaines d’hommeslézards aux yeux ronds (des sauroks, comme je l’ai appris plus tard) ont surgi de la forêt. Leur odeur ressemblait à celle de vieux cuir trempé dans de la bière moisie puis plongé dans un
tonneau de pâte de poisson fermentée de mamie Mei. Et c’était leur côté le plus sympathique.
Eh bien les tas de cuir, on n’en a fait qu’une bouchée (bon, d’accord, c’est oncle Chen qui a
presque tout fait). Le seul qui nous a donné un peu de mal était leur chef, un saurok énorme
couvert de balafres, de peinture de guerre, et encore des balafres. Il n’a pas mis longtemps à
fuir dans la forêt en braillant comme un bébé.
On a trouvé le campement miteux des sauroks non loin de là. Il était rempli de marchandises
apparemment pillées : des chariots de céréales, des légumes, et de gros blocs de jade pur.
Pendant qu’on triait tout ça, un groupe de pandarens est prudemment sorti du bois. Quand ils
ont vu que les sauroks avaient disparu, ils se sont inclinés et nous ont fêtés comme des héros !
En fait, les tas de cuir semaient la terreur dans la région, et toutes les tentatives de les chasser
avaient jusque-là échoué.
Nos nouveaux fans n’en sont pas revenus quand oncle Chen leur a dit qu’on venait de l’île
Vagabonde. Les gens de Pandarie n’avaient pas vu la grande tortue depuis des siècles, et la
plupart d’entre eux pensaient que l’île n’existait plus. J’ai été surprise par la ressemblance entre
les pandarens de la forêt de Jade et ceux de chez nous. À part quelques différences mineures
comme la manière de s’habiller, rien n’a beaucoup changé au fil des générations.
Quand ils ont appris qu’on était de vrais explorateurs à l’ancienne, les pandarens nous ont
beaucoup parlé de la forêt de Jade, de ses habitants, et de son site le plus important : le temple
du Serpent de jade. En plus d’être un monument au légendaire empereur Shaohao, cet endroit
incroyable est intimement lié au Serpent de jade, Yu’lon, l’un des quatre êtres célestes qui
veillent sur la Pandarie.
Quand on est arrivés au temple, des ouvriers étaient occupés à tailler une gigantesque statue
de jade appelée le Cœur du Serpent. Tous les cent ans, Yu’lon transfère son essence vitale dans
la statue, qui se transforme alors en créature vivante. Ce cycle, la construction de statue pour
que Yu’lon puisse renaître, se poursuit depuis des générations, et les pillards sauroks l’avaient
mis en danger en dérobant tout le précieux stock de jade des ouvriers.
L’un des gardiens du temple, le vénérable ancien Zhu de la Pluie, a eu la gentillesse de nous
faire visiter les environs. Il nous a emmenés au nord, à l’Arboretum, un bel endroit qui abrite
l’ordre du Serpent-nuage. C’est une communauté intrépide qui, depuis des générations, dresse,
élève et chevauche les serpents-nuages de la région, des bêtes volantes majestueuses que
j’avais déjà aperçues dans le ciel au-dessus du temple.
Le vénérable Zhu de la Pluie nous a dit qu’il nous accorderait tout ce qu’on voulait pour nous
remercier d’avoir vaincu les sauroks et rapporté le jade. Ma première idée a été de demander
mon propre serpent (les bébés étaient vraiment adorables), mais oncle Chen a trouvé que ça
irait un peu trop loin. Alors je me suis rabattue sur le deuxième choix : un tour à dos de serpentnuage !
J’avais déjà volé sur le dos d’une grue géante, chez nous, et même à bord d’un zeppelin gobelin,
mais le serpent-nuage, c’est une classe à part. Il s’est élancé vers le ciel, plus vite que je n’avais
jamais vu aucune bête se déplacer. En montant si haut, j’ai eu une vue dégagée sur ce qui se
trouve derrière la forêt de Jade. À l’ouest, des plaines onduleuses et des terres agricoles. Au
nord-ouest, une chaîne de montagnes incroyablement hautes, aux sommets couverts de neige.
La Pandarie est immense. J’ai vu tant de choses à découvrir. J’étais là, à explorer un continent
entier, sur lequel aucun pandaren de l’île Vagabonde n’a posé le pied depuis des générations !
Avant de partir pour finir de traverser la forêt, oncle Chen et moi avons décidé d’offrir la Perle
de Pandarie à Zhu de la Pluie. Il nous avait accueillis comme si nous étions de la famille, et en
voyant à quel point les pandarens vénèrent le temple comme un lieu de sagesse et
d’inspiration, nous n’avons pas trouvé de meilleur endroit où faire don de la perle.
L’abandonner n’a pas été facile, mais elle m’avait déjà guidée jusqu’en Pandarie. Il était temps
pour elle de mener quelqu’un d’autre à la rencontre de son destin.
Dans les semaines qui ont suivi, oncle Chen et moi avons marché… puis marché… puis marché
encore. La forêt de Jade semblait ne pas avoir de fin, et dans chaque recoin se cachait quelque
chose de nouveau et de passionnant : des sanctuaires pandarens retirés, des ruines antiques
recouvertes par la végétation, et des monastères perchés haut dans la montagne.

problème était que mon oncle avançait à la vitesse d’un escargot, et s’arrêtait toutes les cinq
minutes pour s’asseoir et « profiter de la vue », comme il disait.
On a fini par atteindre la lisière de la forêt de Jade. Devant nous s’étendait la vallée des Quatre
vents, avec les fermes que j’avais aperçues du dos du serpent-nuage. À ce moment, j’étais
impatiente d’explorer tout ce qui ne ressemblait pas à une forêt, mais jamais je n’aurais pu
m’attendre à ce qu’oncle Chen et moi avons trouvé à l’étape suivante de notre voyage.
C’était une découverte qui allait changer pour toujours tout ce que nous savions sur la famille
Brune d’Orage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lisez le cinquième chapitre du Journal de Li Li !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoWpédie :: Actualités wow :: WoW actu officielle-
Sauter vers: